AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Doux-amer | Pv Leo ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gardienne - Princesse d'Hoshido

avatar





Feuille de personnage
Niveau:
1/20  (1/20)
Écus:
0/10000  (0/10000)
Feuille de personnage:


Messages : 9
Date d'inscription : 05/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur ¤ ¤ ¤

MessageSujet: Doux-amer | Pv Leo ♥ Ven 8 Juil - 19:48

「 Un lancer de dé peut amener les deux partis à baisser les armes, et même malgré ça: "C'est eux qui ont commencé..."  」

Sakura & Leo
- Encore des victimes, quand est-ce que cela prendra-t-il enfin fin?

Cette question n'attendait pas de réponse, tandis qu'elle se penchait sur l'enfant, essayant de lui trouver un pouls, un espoir de le sauver. Il y avait tant de sang...
Quand est-ce que la violence cessera? Plus les années avançaient, telles des leçons cruelles et acerbes, et plus Sakura semblait s'éteindre, comme privé de ses espoirs sous le poids des souffrances des autres. La paix était là, désormais, mais cela ne voulait en aucun cas dire que la guerre était finie...

- Allons ma dame, je suis sûre que quelqu'un finira bien par nous envoyer de l'aide.

De l'aide. Oui. Voilà bien longtemps qu'elle n'en attendait plus, probablement consciente qu'une paix parfaite n'existait que dans ses rêves d'enfant. Oui, probablement qu'enfant, Sakura aurait pu croire qu'en temps de paix, plus aucune mort injustes n'arriveraient et que partout, des soldats forts et justes protégeraient les faibles et les nécessiteux... Mais là guerre l'avait changé. Désormais, Sakura ne croyait plus.
Désormais, Sakura savait que seule la guerre ne mourrait jamais...

Séchant ses larmes d'un revers de manche, la jeune soigneuse décida de remettre ses émois à plus tard, préférant stabiliser l’état de son jeune patient. Pauvre enfant, il ne semblait même pas encore avoir dix ans. Ce village ne méritait en rien le sort cruel qui s’abattait sur lui, mais c'est un fait : voilà une semaine déjà qu'il subissait de violentes attaques presque tous les deux jours, ayant fait de nombreuses victimes pour lesquelles Sakura n'avait rien pu faire.
Si seulement elle avait pu entendre parler de l'affaire plus tôt, mais les rumeurs ne lui étaient revenu que par quelques marchants itinérant, et la plupart des blessés, dont le médecin du village, étaient mort avant son arrivée.
Qui aurait pu croire que des paysans puissent à ce point se méfier des étrangers? Si Sakura avait caché son lignage royal, son allure et celle de ses vassaux avaient trahis ses origines Hoshidienne, leur faisant refuser son aide avec un mélange de pudeur et de méfiance.
La paix avait beau être déclaré, le chemin pour une réelle entente entre Nohr et Hoshido était encore loin...

Si Sakura pouvait manquer de caractère la plupart du temps, elle pouvait en revanche se montrer rapidement butée quand il s'agissait de sauver des vies. Aussi avait-elle tout de même demandé à rester, même à l'écart, promettant de ne soigner que ceux qui voudraient bien d'elle. Si au début il n'y avait eu qu'une volontaire, au second jour ils furent quatre, puis au troisième, probablement touchés par sa sincérité à vouloir les aider, les derniers récalcitrants avaient accepté que la jeune princesse les soigne, l'acceptant dans l'enceinte du village.
Cependant, au quatrième le village fut de nouveau victime d'un raid. Heureusement, Subaki et Hana purent protéger l’hôpital de fortune, mais pour le reste du village, ils n'avaient rien pu faire, et de nouveaux blessés étaient venu joncher le sol de l'ancienne demeure de l'herboriste...
Même si ses vassaux faisaient fait un travail remarquable, Sakura ne se leurrait pas, au prochain raid, ils seront probablement tous mo-

- Ma dame? Dame Sakura!

Entrant dans la pièce, zigzaguant entre les corps, une paysanne s'approcha en hélant d'une voix paniquée la soigneuse, semblant chercher son attention, ce qui immédiatement la fit paniquer. Avait-elle une mauvaise nouvelle? Hana et Subaki étaient parti en repérage pour vérifier qu'aucune victimes aux alentours n'étaient à déplorer. S'ils se faisaient attaquer maintenant, il n'y aurait personne pour...  

- O-oui?

- Un groupe de soldats vient d'arriver depuis l'Ouest, ils demandent à voir le médecin du village mais puisqu’il est...

- ... Oui, j-je comprends, fit-elle entre deux bafouillages, comprenant soudainement qu'elle allait devoir s'adresser à de parfaits inconnus. Autant dire que cela ne la réjouissait pas... Je... Je vais y aller... A-alors...

Fit-elle en se levant maladroitement, rejoignant la sortie d'un pas qui se voulait le plus posé possible, tandis que le tract lui tordait l'estomac. Respirer, il lui fallait respirer... Et ignorer son cœur qui semblait en tout point prêt à quitter sa poitrine.
Tout allait bien se passer, non? Les secours arrivaient enfin, le village avait peut-être encore une chance et... C'est là qu'elle le vit, tandis qu'elle arrivait sur la place du petit village de campagne. Son allure, sa stature. Elle aurait pu le reconnaître encore mille. En fait, elle aurait pu reconnaître chaque membres de cette famille entre mille.
Leo, second prince de Nohr.

Oh oui, Sakura se souvenait de lui. De lui et de tous les autres, pour avoir été leur prisonnière, pour avoir été leur ennemie. Elle savait que cela faisait partie du passé, désormais... Mais par moment, par d'infimes et petits moments...
Prenant sur elle pour ne pas s'enfuir, Sakura réussi à s'incliner, se comportant avec toute la politesse du monde... Et cachant son trouble sous un regard fuyant. Déjà, ses mains commencèrent à se tordent l'une l'autre, mais elle tint bon. Prenant une grande respiration, elle se décida tout de même à bégayer quelques mots.

- Prince Leo. Fit-elle en guise de salutation. J-je présume que vous... Vous êtes les secours tant attendues. je suis navrée m-mais... Le médecin est décédé avant mon arrivée, je le remplace, alors... Enfin, son regard croise le sien. Comment puis-je vous aider?

Non, elle ne pouvait pas parler de « plaisir » quant à l'idée de le revoir. Non, elle ne pouvait se faire une « joie » de les accueillir, aussi préféra-t-elle laisser cela sous silence. Tout ce qu'elle pouvait faire, pour le moment, c'était les aider au mieux, comme elle l'avait toujours fait...

Oui, la paix était signé, mais cela n'était qu'une papier. Une poignée de main.
En vérité le chemin était encore bien long...



_________________


Revenir en haut Aller en bas

Paladin Noir - Prince de Nohr

avatar





Feuille de personnage
Niveau:
10/20  (10/20)
Écus:
50/10000  (50/10000)
Feuille de personnage:


Messages : 12
Date d'inscription : 04/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur ¤ ¤ ¤

MessageSujet: Re: Doux-amer | Pv Leo ♥ Sam 9 Juil - 10:23

Pourquoi diable après la guerre les attaques subsistaient ?
Que ce soit les bandits ou les sans-visage, ce genre d'incident persistait toujours en Nohr, malgré la fin de la guerre. Et, évidemment, cela se reproduisait assez souvent. La théorie la plus probable était que c'était les mécontents du règne du roi Xander qui les causaient, mais Leo ne croyait pas en cette explication. Évidemment, il ne pouvait accuser les Hoshidiens d'être coupable non plus, ce ne serait pas logique. Mais alors, qu'est-ce qui causerait ces incidents ? Le prince cadet ne pouvait s'empêcher de se répéter cette même question.

Après tout, il devait résoudre un de ces fameux incidents avec une poignée de soldats à ses ordres. Son grand-frère n'avait évidemment pas la possibilité de s'en occuper vu son rang et Corrin non plus visiblement. Alors, c'était lui qui s'en chargeait, cela ne le dérangeait pas. En réalité, c'est à partir de témoignage de marchands itinérant que les rumeurs disant qu'un village de l'Est subissait des attaques purent se confirmer et atteindre jusqu'à la capitale. Et l'on ne pouvait se permettre de laisser ces pauvres villageois se faire éliminer ainsi. Cependant, la route entre la capitale et le village qui se situait dans les terres de l'Est fût longue. Leo pu cependant s'estimer heureux qu'aucuns bandits n'importuna son groupe pendant le trajet, sûrement grâce à sa présence qui devait les dissuader. Après tout, il était tout de même le détenteur de Brynhildr et était l'un si ce n'est le mage le plus talentueux de tout Nohr.

Finalement, après ce long trajet qui pris tout de même plusieurs jours, le groupe arriva au village..
À vrai dire, Leo craignait clairement qu'entre temps d'autres attaques aient eu lieu. Il craignait également de connaître le nombre de morts. Mais il devait savoir cela à tout prix. Il entra donc et jeta quelques coups d'oeil sur l'état du village.

Son statut à l'arrivée du prince et de son groupe de soldat était déjà critique : les bâtiments étaient encore marqués de traces des attaques ayant eu lieu, laissant apparaître des fissures sur les murs, si ces derniers dans le pire des cas ne s'étaient pas déjà à écrouler à cause des dégâts. Un seul bâtiment était encore dans un état correct, ce qui laissait conclure qu'il devait s'agir d'un hôpital improvisé par les villageois pour se protéger de toutes ces attaques. C'est l'hypothèse la plus logique. Mais un détail restait étrange : Du premier coup d'oeil, il était clair que le village ne bénéficiait sûrement pas d'assez bons combattants pour pouvoir garder un bâtiment en cet état.
Plusieurs villageois étaient présents tandis qu'il s'était rendu à la petite place qu'il présumait être la place principale du village. Ils furent évidemment alerté par l'arrivée des renforts qu'ils attendaient tant, mais Leo se contenta de rester d'une neutralité absolu. Il demanda simplement à voir le soigneur du village, il devait savoir le nombre de victime, c'était une des principales questions à ce moment. Aussi pourrait-il par la suite demander qui étaient les assaillant, mais de toute manière il aurait bien la réponse tôt ou tard concernant ça. Une paysanne partie aussitôt le chercher... Ou plutôt la chercher. Effectivement, ce ne fut pas un homme qui vint à la rencontre du prince, contrairement à ce à quoi il se serait attendu, mais une jeune fille. Une jeune fille d'Hoshido qu'il reconnut aussitôt pour avoir été autrefois une ennemie.

Il est clair qu'il était étonné de voir quelqu'un d'originaire d'Hoshido ici. Après tout, malgré le traité de paix ayant été signé après la fin de cette terrible guerre, les gens restaient toujours méfiants envers les étrangers, cela faisait partie hélas des choses que seul le temps pouvait modifier. Mais, de plus, il ne s'agissait pas d'une simple Hoshidienne : il s'agissait d'une des deux princesses d'Hoshido, Sakura. Que faisait-elle ici ? Ce fut une des premières questions que n'importe qui de sensé se serait posé à ce moment précis. Après tout, croisé une princesse étrangère en territoire Nohrien n'est pas quelque chose de banal, surtout avec la rancoeur que la famille royale de ce pays devait avoir contre Nohr. Ils devaient les haïrent, surtout depuis la disparition du prince Takumi... Mais peu importe, ce n'était pas la chose principale à laquelle penser à ce moment précis. La priorité était de venir en aide au village.

Aussi garda-t-il toujours cet air froid qu'il avait toujours eu envers les autres et il se contenta de fixer la princesse droit dans les yeux : elle semblait gênée et ce n'est pas une chose étonnante étant donné que c'est dans le caractère de cette jeune fille. Malgré tout, elle parvint après un signe de politesse à prendre la parole.

- Je vois...Furent les premiers mots sortant de la bouche de Leo en guise de réponse, tandis que son regard restait fixer sur la jeune Hoshidienne. Et bien, si vous me le permettez, j'aimerais savoir... Le nombre actuel de victime.

La diplomatie n'était pas son point fort. Ainsi il préférait allait droit au but et directement poser la question qu'il devait poser, bien qu'il savait à peu près comment elle pourrait réagir. De toute manière, il n'avait pas de temps à perdre, qui sait quand la prochaine attaque aurait lieu ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas

Doux-amer | Pv Leo ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (कलेइ) ◭ tes yeux où rien ne se révèle de doux ni d'amer, sont deux bijoux froids où se mêlent l’or avec le fer.
» Il était mon plus doux rêve et mon plus amer cauchemar... Qu'en sera-t-il à présent ? [PV Hato et Layle]
» Cheveux doux et brillants
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Sentir son corps se détachait du sol .PV Doux Cauchemar.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem Fates RPG :: Carte Astrale Du Monde :: Le Monde de Fire Emblem :: Terres de Nohr :: Terres de l'Est-